Bilan comptable : Dirigeants et professions libérales

Complément d’information à propos de Bilan comptable

L’expert-comptable est un partenaire fondamental du chef d’entreprise. Multi casquette, ce professionnel du chiffre ne se cantonne pas à la gestion de la comptabilité de la société. Il endosse de nombreux rôles, allant de la habillement des comptes aux conseils stratégiques, juridiques et . Certes, chercher un expert-comptable n’est pas obligatoire. Mais se passer de son aide, c’est se priver d’un acteur clé du développement de la société. Cet article vous éclaire sur les missions d’un expert-comptable et les possibilités que confère son aide. Il vous livre ensuite des conseils pour correctement choisir votre prestataire. Un expert-comptable est un professionnel titulaire d’un diplôme d’expertise service comptable ( DEC ) qu’il obtient après un parcours de 8 années d’études dont 3 ans de stage en cabinet. Inscrit au tableau de l’Ordre des experts-comptables, il relève d’une profession règlementée qui obéit à un code de déontologie. L’expert-comptable intervient de même dans les procédures plus compliquées comme la dissolution ou la liquidation. Il peut même réaliser des missions encore plus mémorables comme le assemblage d’un dossier de votre chaise de demande de financement, l’ouverture de capital ou le diffusion de social…L’expert-comptable peut accompagner une jeune structure dans la gestion de ses ressources humaines pour qu’elle soit aux normes avec les obligations sociales. Il peut ainsi établir des contrats de travail, des notes de paie ou encore procéder aux déclarations des charges sociales.

la profession de chargé de comptabilité est accessible avec un diplôme supérieur de comptabilité récipient 2 à bac 5, ou bien par une VAE ( validation ds acquis de l’expérience ). À la différence d’un expert-comptable qui doit recevoir un Diplôme d’Expertise Comptable DEC avec un bac 8 ( Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion bac 5 suivi d’un stage de 3 ans au sein de toutes entreprises et ensuite la validation du Diplôme d’Expertise Comptable DEC ) reconnu par l’État et l’organisme fiscale plus un stage de 3 ans au sein d’un cabinet d’expertise service comptable pour pouvoir le métier d’expert-comptable. par ailleurs, l’expert-comptable doit s’inscrire au tableau de l’Ordre des experts-comptables avant de pouvoir le métier d’expert-comptable au sein ou non d’un cabinet d’expertise service comptable, et fait l’objet de vérifications de son activité professionnelle. En outre, les experts inscrits à l’Ordre des experts-comptables peuvent poursuivre leurs analyse dans un domaine particulier afin d’apporter de la valeur ajoutée à leurs clients. tout d’abord, il est important de savoir qu’un chargé de comptabilité pratique sa profession en tant qu’employé de la société. Il peut aussi travailler dans le cadre d’une profession libérale. de toute manière, il s’occupe des opérations comptables de son employeur ( classement des dossiers, enregistrements comptables, gestion des comptes courants clients et prestataires, établissements de notices de paie simples, déclarations sociales… ), fait quelques déclarations fiscales, et peut éventuellement préparer un bilan.

La première différence entre les deux métier concerne leurs formations respectives. Celle des experts-comptables est un petit peu plus longue. Elle comporte un stage de 3 ans, sous réserve d’être en possession d’un diplôme universitaire ou de l’enseignement supérieur économe et de compléter un examen dans un premier temps. Mais surtout, l’expert-comptable possède un champ d’action plus large. En plus de la tenue des comptes et de l’édition de documents comptables ( comme par exemple le bilan annuel ) il a le monopole de certaines missions, comme la liquidation de sociétés. Un service comptable n’est pas légalement habilité à mener cette catégorie d’opération. par ailleurs, l’expert-comptable n’est pas qu’un professionnel de la fiscalité. On peut considérer qu’il s’agit plus globalement d’un professionnel du droit en général : fiscalité, droit social, etc. A ce titre, son rôle est moins de vous aider ponctuellement pour telle ou telle échéance service comptable que d’accompagner le directeur tout au long de la vie de son entreprise, l’aidant à calculer à l’avance et à franchir les caps décisifs. pour ce faire, il lui donne conseil et aide sur tous les critères de sa gestion : paie, question juridique, etc. D’autre part, dans les cabinets d’expertise comptable, l’expert-comptable est chargé de contrôler le job du chargé de comptabilité. Son champ de responsabilité est donc, de fait, plus grand. Les honoraires des experts-comptables sont généralement plus élevés. Cependant, il ne s’agit pas d’une règle absolue : l’expérience joue à ce niveau, et il peut arriver qu’un comptable particulièrement avoué pour son expertise de tel secteur d’activité ou de tel type de réglementation fasse payer ses aptitudes au prix fort.

Le rôle de l’expert-comptable est multiple et son travail porte sur tous les aspects de la participation de la société. Il est en effet mandaté pour assurer l’accompagnement légal, fiscal, et social de la société qui l’emploie ou le missionne. En tant que garant des comptes de l’entreprise, il en garantissent la présentation et la révision et porte sa responsabilité du point de vue de la loi. Sa vision globale de l’entreprise lui permet d’offrir une prestation de conseil nette et précieuse au chef d’entreprise. Il est un partenaire clé des prises de décisions et des orientations à donner. Ses domaines d’action changent en fonction de son contexte professionnel ( en libéral ou salarié ) et selon la taille du cabinet dans lequel il se développe. Ainsi il peut occuper des fonctionnalités de manière polyvalente ou plus spécialisée si le travail est morcelé, comme c’est le cas dans cabinets d’envergure. Pour accéder aux plus hautes responsabilités du domaine de l’expertise service comptable, il faut être détenteur du DEC, le Diplôme d’Expertise Comptable, qui se passe à un niveau Master et se valide au bout de 3 années de stage rémunéré en entreprise. Ce diplôme permet de s’inscrire au goût des experts comptables pour pouvoir, après avoir prêté serment, exercer son activité en libéral.

En fonction de vos besoins et de vos préférences, vous pourrez solliciter un expert-comptable en ligne, qui travaille en ligne, ou bien à un expert-comptable de proximité. L’expert-comptable en ligne a l’avantage de proposer des tarifs imbattables, qui seront sûrement plus adaptés aux budgets comptables des porteurs de projets, des start-ups et des petites structures. Il est en mesure de vous accompagner dans toutes les démarches comptables, financières et fiscales de votre société. néanmoins, si vous n’êtes pas à votre aise avec les outils digitaux, ou que vous préférez les partenariats en présentiel, privilégiez alors les services d’un cabinet comptable de proximité. L’un des premiers possibilités à solliciter un expert-comptable en ligne est de pouvoir bénéficier de services entièrement digitalisés. Les négoces sont réalisés par mail, par android ou par visioconférence, et la gestion des opérations et du suivi service comptable est elle aussi réalisée à distance et automatisée grâce à des logiciels comptables efficaces. Ainsi, à aucun moment, vous n’avez besoin de bouger dans le cabinet de l’expert-comptable pour réaliser un rendez-vous en présentiel. Cela vous permet donc de disposer d’un gain de temps importante, dont vous aurez de dédier à votre cœur de métier et à la croissance de votre activité. Les échanges sont aussi plus rapides et les démarches administratives accélérées. Un expert-comptable en ligne sera aussi plus réactif, souple et accessible par rapport à de proximité.

Plus d’informations à propos de Bilan comptable