Découvrez plus sur ce site : En France et à l’international

Texte de référence à propos de Découvrez plus sur ce site

C’est un expert freelance qui pratique soit en libéral, soit en situation salarié au sein d’un cabinet d’audit et/ou d’expertise. L’Expert-Comptable contrôle les composants comptables et de ses clients et les conseille sur la gestion de leur entreprise. Ainsi il présente un audit de gestion qui guidera le chef d’entreprise après une revue des comptes. dès le sein du cabinet dans lequel il pratique, il endosse en plus d’encadrement d’équipe et de direction stratégique s’il est associé du dit cabinet. A préciser : L’Expert-Comptable ne certifie pas les comptes, ceci étant le rôle du Commissaire aux Comptes. Elle se fait par l’association dans un cabinet d’audit ou la conception de son propre cabinet. On également des Expert-Comptable passer dans le monde de l’entreprise en accédant au poste de Directeur Financier. Dans les grands groupes et dans les grandes entreprises, cette catégorie de professionnels est souvent mieux rémunéré dans les petites structures. Les zones géographiques influencent aussi son revenu, puisqu’ils pourraient être aux alentours de 15 à 20 % mieux payés en région parisienne que dans les autres régions françaises. En tant qu’expert-comptable, vous accompagnez, conseillez et assistez les chefs d’entreprise dans la réalisation et le développement de leur structure. Si votre but sera de garantir les comptes de la société, vous devrez également être en mesure de conseiller les dirigeants de toutes entreprises sur des volets juridiques, , sociaux, et parfois même patrimoniaux.

Un expert-comptable est un professionnel titulaire du diplôme français d’expertise service comptable, obtenu après un cursus de 8 ans, dont 3 ans de stage en cabinet chargé de comptabilité. Soumis à un code de déontologie et à des normes professionnelles, l’expert-comptable prête serment lors de son enregistrement. La mission du cabinet d’expertise comptable est de tenir, de garder et d’arrêter la fiscalité des sociétés et des associations ; et d’en démontrer la régularité et la volonté auprès des tiers. 20 000 experts-comptables, 17 000 sociétés d’expertise service comptable et 223 associations de gestion et de comptabilité** pratiquent sur le territoire français. Seul un expert-comptable inscrit à l’Ordre des experts-comptables et figurant dans l’annuaire peut utiliser le titre d’expert-comptable. Un chef d’entreprise peut tenir lui-même sa comptabilité, ou embaucher un chargé de comptabilité. Il peut aussi choisir d’externaliser cette mission, et bien d’autres, à un expert-comptable. la société chargé de comptabilité intervient en appui à chaque phase de la vie de la société ou de l’association. Agissant comme un expert auprès des dirigeants de l’organisation, l’expert-comptable les conseille et les dans leurs choix stratégiques et dans le déploiement opérationnelle. La mission d’expertise service comptable est institutionnel, visant à simplifier la complexité administrative en terme juridique, fiscale, sociale, comptable et patrimoniale.

Dans un cadre de plus en plus concurrentiel ( low-cost, agence 100% online… ) et malgré des perspectives encourageantes, l’approche stratégique marketing des experts comptables doit évoluer. Historiquement, le principal canal d’acquisition et la renommée des groupes étaient issus du bouche-à-oreille ( BAO ). Aujourd’hui, ce n’est plus toujours le cas et la tendance va d’ailleurs à l’inverse. Attention, je ne dis pas que le BAO n’a plus d’importance… Il est ainsi important pour les experts-comptables de se distinguer. Le site web qui est la pierre angulaire des stratégies digitales ( comme l’inbound marketing ) va d’ailleurs permettre à l’entreprise de se différencier, d’offrir des services, des prix qui se démarquent de la concurrence. Pour construire un site différenciant, il faut commencer par le croire pour l’utilisateur et non pour vous. Qu’est-ce que vos cybernautes, futurs clients, clients attendent de vous, de votre site ? Quelles sont les informations qu’ils recherchent ? De quelle manière recherchent-ils ? Etc. Votre site internet se doit d’être imaginé autour des besoins de vos profils types de clientèle ( vos personas ). Ce n’est qu’à partir de là que vous pourrez vous discerner et apporter d’autant plus de valeur à vos personnes. Une problématique soulevée en introduction est le besoin d’industrialisation et d’automatisation des tâches de fanta des groupes. Cela passe par la numérisation et les solutions de Gestion Electronique de Documents ( GED ), par la mise en place d’une structure informatique et réseau puissante et enfin par la mise en place d’une stratégie digitale sur-mesure, et de ce fait d’un site sur-mesure.

Un litige est a même de arriver lors d’une expertise chargé de comptabilité, le conflit intervient souvent à propos des honoraires ou du devoir de conseil, car ce technicien ne doit pas se contenter de vérifier, il est tenu de communiquer à les sociétés sur leur situation. Ces dernières ont la possibilité de saisir une Chambre régionale de l’ ordre des experts. En appel, la chambre nationale de discipline doit trouver de résoudre la facilité. En cas de manquement déontologique de la part d’une société de gestion et de fiscalité ( AGC ), toute personne lésée est en mesure de saisir la commission nationale de discipline, juge de première instance. Tous les chefs de sociétés ne sont pas des spécialistes de la comptabilité, du fisc, des obligations sociales, etc. de plus, ces aspects administratifs sont gourmands en temps au détriment des critères de conception et de vente. Recourir à un expert-comptable est une solution souvent retenue pour réaliser ces tâches de vin. Véritable partenaire chaque jour de la société, ses interventions s’inscrivent dans un climat de confiance avec le ( s ) dirigeant ( s ) de celle-là. Un expert-comptable est titulaire du diplôme d’expertise-comptable ( DEC ), qui est présenté par les diplômés en comptabilité et gestion ( DSCG, de niveau bac 5 ) ayant déjà une expérience de 3 ans en entreprise ou dans un cabinet d’expertise comptable. Il doit, de plus, être inscrit à l’Ordre des experts-comptables.

Le commissariat aux comptes ou audit légal des comptes est une profession recommandée et autonome. Selon le situation de l’entreprise ou du service les missions exercées par le commissaire aux comptes s’appuient sur une prescription légale et pour l’intérêt global. Mais des organisations, souhaitant faire vivre une volonté de clarté auprès des tiers pour le soin de leurs images, le service du commissaire aux comptes reste le recours public et accepté par tous. La certification de l’examen des comptes est la compétence exclusive des commissaires aux comptes devant l’administration et la justice. L’expert-comptable délivre diverses attestations en fonction de l’accompagnement demandées par l’entreprise. Le Commissaire aux comptes vérifie plutôt le travail de l’expert-comptable. L’expert-comptable est un conseil pour une entreprise après avoir établi ensemble sa lettre de mission où les termes y sont définis dans les détails. Une des missions de l’expert-comptable, est la tenue de la comptabilité en fonction de les obligations légales. L’examen des comptes annuels est une mission confiée à un expert-comptable. Il doit réviser et de faire la clôture des comptes annuels. Selon le code du commerce, chaque entreprise doit présenter ses comptes annuels, la réalisation du bilan, la tenue des comptes de résultat et les annexes. L’expert-comptable veillera à la normalité et la cohérence des informations financières de l’entreprise. À la fin de sa mission, l’expert-comptable délivre une attestation de la cohérence et de la vraisemblance des comptes annuels. Une mission que l’on peut confier à un expert-comptable, le conseil de la société en terme juridique, fiscale et en gestion ; et même de prise de décision stratégique et/ou financière.

Complément d’information à propos de Découvrez plus sur ce site